Quel est le statut pour un rédacteur web ?

Publié le : 22 juillet 20214 mins de lecture

Un métier assez récent dans l’histoire du métier, la rédaction web est née de l’art de la rédaction et la mixture de plusieurs compétences. S’agissant de métier nécessitant plus l’intellect que le corps, qualifier le statut des rédacteurs fut un casse-tête, en raison de l’étendue de l’activité et son apparence sous diverses formes. Mais, il a été possible de créer le statut de profession libéral pour les médecins et les avocats, déterminer le statut du rédacteur web n’est pas moins possible.

Rédacteur web, un métier de liberté

Ce sont des rédacteurs, chargés d’informer et de créer du contenu pour les internautes. Ils interviennent dans le domaine du média. Bien que le métier ne requiert pas de longues années d’études universitaire, académique ou professionnalisante, le cyber journalisme n’est pas un jeu. Il s’agit d’une activité tout à fait transposable dans une EURL. Toutefois, ce statut est déconseillé au rédacteur, en raison de la lourdeur des responsabilités qu’il engendre.

En contact direct avec son client pour recueillir ses demandes, le rédacteur web dispose d’une grande liberté. Mais comme tout travailleur, des règles basiques sont à respecter dont la discipline de référencement et du SEO, outre la perfection dans la maîtrise de la langue. Il est souvent reconnu sous le statut du free-lance : inscrit en tant qu’auto-entrepreneur près de l’URSSAF.

Rédacteur web : plus que de l’écriture

Entre la qualité et le délai de sa prestation, le rédacteur gère aussi son propre emploi du temps, et des fois, cherche lui-même les composants de sa clientèle. La rédaction web ne consiste pas seulement à savoir écrire. Il reçoit des commandes de divers thèmes et d’exigences. Ainsi, il faut posséder d’un certain niveau de bagage intellectuel et surtout d’une culture générale de qualité.

Effectuer le travail peut être un vrai calvaire s’il n’est pas bien géré. Heureusement, il existe des moyens pour se décharger partiellement de quelques tâches. Il existe des plateformes dédiées à la rédaction et facilite la tâche du rédacteur, pour ne mentionner que la recherche de clients.

Le rédacteur web et le droit du travail

En analogie avec les métiers de la profession libérale, les créateurs de contenu tel les rédacteurs web ne bénéficient d’aucun régime social pour les soutenir et les protéger. La liberté a bien un prix. Mais cette liberté découlant des coutumes de la rédaction web ne permet pas pour autant au métier d’échapper au droit du travail.

Le métier de rédaction web est souple grâce à la possibilité de s’auto-déclarer. D’abord, le rédacteur web peut se soumettre à un contrat de travail dans une entreprise et bénéficier des atouts du droit de travail comme tout salarié. Ou encore, il peut s’inscrire dans une CAE et obtenir un accompagnement.

Plan du site